Droit de passage

Patrice Saucier

Chaque matin, je ramasse des billets de Métro sur le plancher. Des passages, comme les appellent bêtement les caissiers. Des passages, certes, mais aussi des transferts ou des preuves de paiement. Je les garde précieusement dans une armoire chez moi. Je m’en sers de signet. Je les accumule. Ils ont été les témoins d’une course, d’un rendez-vous galant, d’une urgence, d’une promenade. Bien souvent ils ont servi à travailleurs blasés qui se répètent chaque matin “je suis chanceux d’avoir une job, dans le fond”.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s