À la maison

Soleil

Depuis que je l’ai arrosé, mon plant de mesclun reprend peu à peu des forces. Ses feuilles sont toutefois pigmentées de brun, ce qui ne me semble pas bon signe. Je ne suis pas un partisan de l’euthanasie, alors je m’acharne sur lui : de l’eau, des vitamines, quelques histoires que je lui raconte. Je suis seul à la maison de neuf à dix-sept heures. Je travaille pour des clients qui n’ont guère besoin de me voir, alors la solitude pèse parfois. J’aime bien le café, mais trop en boire pourrait endommager mon coeur. Boire me fait oublier. Du café, pas de l’alcool, bien entendu… Je quitte mon bureau et je descends à la cuisine. Quelle belle promenade ! Je regarde alors droit devant moi. On dirait que je me prends pour un gouverneur ou un duc en descendant les escaliers. Je tiens la rampe avec tant de majesté ! Un petit expresso et on remonte. Ça remonte. Peu importe…

J’écoute ma musique, mes groupes à la con que tout le monde déteste. Je me lève de mon fauteuil de temps en temps, exécute un petit pas de danse puis me rassied, l’inspiration soudainement féconde entre les deux oreilles.

Qu’est-ce qu’on mange ce soir ?

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s