Atlantique Nord

Bretagne

Ces rêves d’Atlantique Nord, de mers démontées, de moments calmes, de jours paisibles passés en Bretagne ou en Normandie, de racines fortes supportant le froid avec une barbe de trois jours, des mots rudes de vieux roudoudou qui noircissent mes carnets de notes, de la force brute dans les bras, des bottes de pluie et beaucoup de volonté, de longues promenades dont on revient à belle heure, de Nantes à Caen, de Saint-Malo à Avranches, d’un Pen Duick qui fend les flots au loin avec le fantôme d’Éric Tabarly à son bord, de tristesses qui fondent comme pierres de sucre dans la bouche, d’espoirs qui font les quatre-vingts dix-neuf coups dans mon esprit, signe que tout va pour le mieux, que les Korrigans se tiennent tranquilles et que l’Ankou gît au fond de l’océan, attaché à un menhir que j’ai pu miraculeusement jeter depuis une haute falaise, ces rêves d’Atlantique nord qui ressurgissent en moi ne peuvent plus se taire.

N’emaon ket bihan N’emaon ket yaouank An amzer fresk an amzer fall

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s