Trous de mémoire

Patrice Saucier

Hier, j’ai sacré dans un salon funéraire. Les gens n’ont rien entendu. Quant au mort, il n’a pas bronché.

-Ah! Les hosties de trous de mémoire qui me surgissent dans la tête ces temps-ci !

J’oublie des noms et après j’ai l’air d’un con lorsque j’essaie d’expliquer à quelqu’un de qui je parle exactement.

-Tsé la femme, là. Elle est comme… On dirait une Barbie, Andrée… Andrée… Son mari, c’est Armand, là… Si elle était là, je te la pointerais du doigt.

J’ai envie de me cacher.

J’y pense dans mon bain.

Je pense à ma femme qui se veut rassurante, qui soupire en fixant le plafond dès que j’évoque le mot “alzheimer” .

-Ben non! Tu le sais bien que je niaisais!

Je plonge ma tête vers le fond de la baignoire et je médite. Je fais des exercices de mémoire. Je me remémore ma vie, mes numéros de téléphone, mes codes postaux, les capitales du Canada, les signataires de l’Accord du Lac Meech, des trucs comme ça.

Je pense à Claude Jutras qui, un jour, épingla son nom après son manteau et se lança du haut d’un pont pour aller flotter sur le Saint-Laurent.

Je pense à des connaissances qui ont connu les joies de la mort subite plutôt qu’une lente agonie de l’esprit jusqu’à ce que le cerveau ne se rappelle plus comment on fait pour respirer…

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s