Route 329

-Pas encore Cœur de Pirate?

-Mais c’est si beau, Cap Diamant!

J’étais venu prendre ma meilleure amie à Lachute. Nous devions nous rendre à Saint-Donat, au chalet d’un ami. Où était-ce à Saint-Faustin? Je vais manquer la messe à la Trinity Church de Lakefield. Mes ancêtres Rogers ne seront certes pas très heureux de mon absence… Qu’importe! Marie-Ève saura leur expliquer!

-De Lakefield à ici, t’as pu écouter ton blues caverneux! Alors laisse-moi savourer ma musique en admirant le paysage!

Je souriais tout en fixant la 329. Il y a beaucoup de camions et ces mastodontes m’énervent.

Ce début d’automne nous laissait pantois, Marie-Ève et moi. Pourtant, contrairement aux touristes, nous étions habitués au “festival des couleurs”. L’automne nous permettait un rapprochement sincère avec la nature, comme si nous assistions quelqu’un dans ses derniers jours sur Terre.

Si bien que sur le bord de la route, nous nous étions arrêtés quelques instants pour prendre un café. À la hauteur de Mille-Isles. Dans ce silence typique où les mots ne sortent pas de notre bouche, de peur de se perdre dans le vent ou le bruit des voitures qui filent à toute allure, je n’avais qu’une envie : te prendre par la main.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s