Palm Beach Blues I

Palm Beach

Chaque fois que nous franchissons le pont Lake Worth, il baisse la vitre de la Rolls et nous dit de “sentir la richesse”. Elle se trouve à gauche et à droite, dans les condos et les grandes maisons sur South Ocean blvd, sur les grands yachts à se faire bronzer pendant une longue promenade sur le lac, dans les nombreuses voitures de luxe qui roulent à nos côtés, sauf au Pier de Lake Worth où les petites gens mangent leur fish n’ chips au John G’s comme s’ils avaient trouvé de l’or…

Mon père le dit sans malice. Et ce n’est pas un geste déplacé de sa part. De toute façon, dans le secteur de Palm Beach, à part les femmes de ménage qui attendent le bus pour retourner à la maison ou les ouvriers qui travaillent depuis des mois à construire de spacieux manoirs non loin du club de tennis ou du Mar-al-Lago club de Donald Trump, on ne voit pas de pauvreté. En plus, mon père a travaillé très fort pour qu’il puisse un jour se payer un condo à Palm Beach…

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s