Bof

Lord of the rings

Le désir de disparaître en retirant le bouchon du bain. Le désir de fondre dans l’eau bouillante. Le désir de se frapper la tête en chutant dans la baignoire. Pas nécessairement dans cet ordre. Nécessairement un choix de réponse. Il aurait choisi le moins réaliste pour avoir la vie sauve en bout de ligne. Le troisième. Plus poétique, plus chimérique. Bien assis, bien chaud, la bouteille de vodka bien en vue entre deux chandelles diffusant une faible lueur, bien, bien, bien… Qu’est-ce qu’on fait, maintenant qu’on nous prend pour des concierges aux Foufounes Électriques? C’est chiant, une jeunesse perdue. C’est assis sur un banc dans notre tête. Ça gesticule, ça chiale intérieurement, ça ne supporte plus l’alcool, ça s’excite dès qu’elle entend une vieille chanson des Dead Kennedys. Ah! Les Dead Kennedys! Mais son père ne voulait pas qu’il en écoute. Le punk n’avait pas droit de cité. Ginette Reno, oui. Corey Hart, est-ce que ça fait un bon compromis?

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s