Plaidoyer en faveur de la danse contemporaine

Ces jours-ci, le monde est d’une tristesse…

Rien de plus normal de vouloir parfois se nettoyer le regard. Non pas avec des larmes, mais plutôt à l’aide des étoiles !

Pour y arriver, certains se paient un Playboy, alors que d’autres ont l’idée folle de pénétrer dans un club de danseuses, histoire de “voir” à quoi cela peut ressembler.

Moi, je suis un caméléon. Un maître du camouflage. Pour cela, je remercie ma légendaire timidité qui m’empêche de m’offrir revues érotiques et danses à 10 $, de peur d’être vu et jugé sévèrement!

Je feins donc une vaste culture générale pour me rincer l’oeil. Comment? Tout simplement en assistant à des spectacles de danse contemporaine.

C’est nul, la danse contemporaine. Rien à voir avec le ballet classique. Un môme pourrait avoir composé la musique, alors que la chorégraphie est une consternante démonstration que l’autogestion ne fonctionne réellement pas…

OR la danse contemporaine permet à l’homme d’admirer de la nudité féminine dans un cadre branché et dénué de toute obscénité.

Elles sont belles et possèdent de la classe, les danseuses contemporaines. Elles ont des corps splendides, des corps célestes, des muses malgré elles, sculptés par des années de travail, de sacrifices et de passion pour un art que je ne comprends pas. Sauf qu’avec leur poitrine dénudée, elles sont une ode charnelle à l’amour.

J’en ressors toujours amoureux. Sauf que cette fois-ci…

Lors d’un spectacle qui illustrait les obsessions ou quelque chose du genre, je vis danser Éléonore Duchamp pour la toute première fois.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s