Jouer à être poète…

Patrice Saucier

Edmond quitte en douce sa somptueuse résidence en direction de l’arrêt d’autobus de la 215 qui est situé à 10 minutes de marche. Il fait -30 et le vent souffle fort sur son quartier cossu, sans arbres, mais pourvu d’au moins un VUS par entrée de garage…

Edmond trimballe son sac dans lequel se trouve un ordinateur, un dossier important et une enregistreuse, sans oublier deux carnets de notes, des plumes et des cartouches d’encre, des Advil dans un sac en plastique, son portefeuille, une carte Opus et trois recueils de poèmes : Howl de Allen Ginsberg, The Pleasures of the Damned de Charles Bukowski et Les Amours jaunes de Tristan Corbière. Trois maudits, mais à des degrés différents. D’ailleurs, lequel est le plus maudit des trois ? Ces réflexions permettent à Edmond d’oublier le froid, la longue attente avant l’arrivée du prochain autobus, ainsi que ce travail qui le rend parfois irascible auprès de sa famille.

Edmond déteste aussi son prénom. Il préfère Jack. Oui, oui, comme Kerouac. Lorsqu’il devient Jack, il se met à vociférer contre son quartier, sa voiture, une jolie Mercedes,  ses prochaines vacances, son chèque de paye à venir, le nouvel achat en ligne de sa femme et les commentaires idiots de ses collègues de travail ce midi au restaurant Houston.

Edmond se prend pour un poète. Mais quelle hérésie ! Comment est-ce possible ? Il en écrit, quelque fois, dans ses carnets. Il rêve d’être édité par une maison prestigieuse à Paris ou Trois-Rivières. Il rêve. Mais tout reviendra en ordre ce soir, lorsqu’il sera de retour à la maison et que sa femme lui demandera comment s’est déroulée sa journée.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s