Il y aura une suite à tout cela…

Il n’aurait pas dû songer un seul instant à quitter son emploi ce jour-là.

Sa tante Hortense qui n’arrêtait pas de parler du Secret entre deux bouchées de dinde sèche pendant le repas de famille de Noël avait-elle raison ? Peut-on désirer quelque chose à tel point qu’il finisse par se réaliser comme par magie ?

On peut alors dire que si c’est le cas, cette magie possède de drôles de manières d’exaucer les voeux ! C’était quoi l’idée de chuchoter ses intentions au creux de l’oreille du patron ? Tout ce qu’il a trouvé d’intéressant à faire fut de le rencontrer avec la responsable des ressources humaines, de lui faire signer quelques document et hop ! On fait les boîtes et puis au revoir. Avec garde de sécurité en guise d’escorte !

Il n’aurait pas dû songer un seul instant à quitter son emploi ce jour-là.

Il se souvient des belles années où il vivait aux abords de l’église Saint-Ambroise sur de Normanville. C’était avant qu’il ne décide à s’inscrire en finances aux HEC, tuant du même coup l’enfant en lui qui le voyait bien faire de la BD pour Dupuis ou écrire de la poésie de ville en village, de village en ville, sur sa moto.

Il n’aurait pas dû songer un seul instant à quitter son emploi ce jour-là.

Faire semblant demeure sa seule option. Être le fantôme de son fantôme…

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s