Écouter du Charles Aznavour est un acte de rébellion

Aznavour

Dans une société où tout doit aller vite, où tout doit être acheté, consommé et jeté dans la même journée, où l’électronique ampute de la valeur à tout, où la radio nous sert la musique comme on sert des trio Big Mac le midi, où il est impératif de se plier à tous et de s’oublier au point de nier sa propre vie et son propre sang, écouter du Charles Aznavour est un acte de rébellion.

On veut du beau, on veut du bon, on veut de la qualité. Redécouvrir Charles Aznavour, non pas les “covers” horribles de Garou mais bien l’original, l’écouter à tue-tête dans sa voiture, parmi des “écouteux” de Pitbull et de “Badabase Badabase” à la noix, est une déclaration de guerre.

Que l’ordinaire tremble.

Que les farauds qui abordent les femmes comme on cherche les brochettes marinés au Super C fassent dans leur froc Armani Exchange (quel déshonneur pour Armani, d’ailleurs).

Que les commerçants à la mode qui offrent les dernières tendances au prix de les voir se déchirer après un mois d’usure prennent la poudre d’escampette.

Que les magouilleurs de l’ordinaire se sentent menacés par l’authenticité.

Que les poètes qui aiment se faire “aimer” uniquement au milieu de leur clique puis s’amuser à conspuer les “non-initiés” finissent par vaquer dans une indifférence encore plus générale !

Les hipsters se moquent ? Tant pis. Dans 30 ans, ils seront une suggestion de costume bon marché chez Party Experts…

En attendant, voilà comment on pense aux femmes. Voilà comment on parle aux femmes. Voilà comment on fait naître l’amour. Voilà comment on dit “basta”. Ainsi va la vie et que ça soit ainsi !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s