Un château en banlieue

DSC_0974

Il voyait sa maison en banlieue comme un château de Chantilly, comme un manoir flanqué quelque part en Aquitaine entre Saint-Émilion et l’Océan Atlantique.

Il prenait sa piscine et ses jardins pour de vastes étendues de verdure comme à Vaux-le-Vicomte. Luxuriantes. Apaisantes. Monsieur Di Lorio, le jardinier en pick-up rouge, troquait sa salopette et son t-shirt plein de sueur pour de beaux habits sertis d’or, histoire de lui donner des allures de grand architecte paysagiste de la Cour. Même un simple repas commandé au Saint-Hubert semblait sortir tout droit des cuisines d’un Vatel ou d’un Escoffier.

Dans cet univers où il se prélassait en écoutant un peu de viole de gambe et des oeuvres de Purcell dans sa chaîne stéréo, au milieu de son salon de style “pas renaissance mais pas loin”, il pansait quelques blessures à l’âme tel un chien qui se coupe du monde afin que l’on ne puisse le voir saigner. Ou agoniser. C’est selon.

Cela l’aidait bien entendu à oublier un peu plus chaque jour ce qu’il était et ce qu’il faisait dans une tour à bureaux du centre-ville.

Intérieurement, il fomentait des scénarios pour conquérir quelques royaumes comme le sien, des châteaux qu’il raserait pour étendre son territoire dans la grande province de Laval-Nord. Comment rédiger une déclaration de guerre ? Y a-t-il des modèles de ce genre sur Google ? Faudrait y voir. Dans la grande bibliothèque du château -un meuble IKEA dans une pièce peinte en vert lime- se trouve un ouvrage de Napoléon 1er intitulé De La Guerre. Il y trouvera peut-être son compte…

On verra cela plus tard. Il est 15 heures. Il est temps d’aller chercher les enfants à l’école.

Cocher ?

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s